Le blog des tendances retail

Tissus brillants

La mode, un sujet…brillant !

0

Tissus brillantsEn France plus qu’ailleurs, la mode scintille. De la Fashion week aux maisons de couture, des podiums aux grands magasins emblématiques du chic parisien, les yeux se tournent vers les couturiers. Qui, à leur tour, renvoient dans les magazines et sur les réseaux sociaux les images de leurs dernières créations, toujours plus belles, étonnantes et brillantes…

Car oui, les collections de l’hiver 2017 et été 18 poursuivent une tendance déjà bien amorcée l’an dernier : l’utilisation de fils brillants dans les vêtements, collants, accessoires, maroquinerie, arts de la table, décoration, etc. Aucun secteur n’y échappe ! « Dans tous les défilés et les moodboards des collections à venir, j’ai vu l’émergence des fils métalliques Lurex® » raconte Hélène Lafourcade, dirigeante de l’agence de global merchandising Good2Know. « Mais ils ne se contentent pas d’être dorés ou argentés, leur design va bien au-delà : ils peuvent être mats, irisés, nacrés, multicolores, transparents et même laqués ! »

Une rapide visite sur le site de Lurex confirme ces propos : ces douze derniers, mois, Lurex® a lancé près de 20 nouvelles couleurs… dont certains ont été montrées en février au dernier salon FILO de Milan, telles le bleu olympique ou le Brown Seal. Une diversité qui permet toutes les audaces, selon Hélène Lafourcade, qui connait bien ce fabricant puisqu’elle l’accompagne sur un futur projet mode : « Il ne s’agit pas de réserver le brillant pour une soirée  ni d’arborer un total look qui ferait trop bling-bling. Ces fils sont tout sauf ostentatoires ; au contraire ils apportent une élégance subtile dans une tenue. Une touche de Lurex que l’on « mix and match » avec des éléments plus basiques, c’est une tenue que l’on porte toute la journée ! ».

Adopté dès 1957 par Balenciaga

Le Lurex®, à l’instar de Pyrex® ou Kleenex®, est une invention des années 1940. Mise au point dans les années 40 aux Etats-Unis par la Dow Badische Company, la fibre Lurex textile est constituée d’une mince feuille d’aluminium doublée, de part et d’autre, d’une feuille transparente de polyester. A la fois résistante et souple, elle est d’emblée adoptée par les costumiers d’Hollywood avant d’être proposée à Balenciaga en 1957 par la maison lyonnaise Abraham.

Son utilisation semble infinie puisqu’elle peut se combiner avec d’autres fils comme  le cachemire ou la laine. On trouve le lurex aussi bien dans les robes du soir que dans des vêtements plus quotidiens à l’image de La Redoute qui propose cette saison des gilets perfecto ou des marinières en Lurex.

Glamour, tendance, Lurex définit lui-même ses produits comme des «fils faits pour les designers. Pour nous, les fils métalliques ne seront jamais une marchandise de base, mais un produit très exclusif pour ajouter de la valeur et de l’innovation aux vêtements. »

Leave a Reply

Séduire, innover et rentabiliser votre point de vente